Décideurs, cadres et entrepreneurs des diasporas africaines et caribéennes / African diaspora
 

AFRICAGORA REUNIT 250 PARTICIPANTS
AUX 3EMES CARREFOURS DE LA DIVERSITE
LE 28 OCTOBRE AU CNIT LA DEFENSE
Une journée de débats a rassemblé des représentants d'entreprises (PSA Peugeot Citroën, Eau de Paris), d'institutions (Medef nord francilien, Assemblée des CCI, Groupement des acteurs de la formation) et du monde associatif (AFIP, SOS Racisme, APC Recrtement) pour échanger sur la charte de la diversité et le recnsement ethnique.
 
Au moment où le Chef du gouvernement décrète l’emploi comme l’urgence absolue, comment comprendre que les entreprises publiques et les groupes privés sous contrat avec l’Etat ne soient pas incités à créer des emplois au sein des quartiers difficiles et des populations des minorités ?
 
Les "Carrefours de la diversité" organisés par AFRICAGORA le 28 octobre dernier au CNIT de La Défense, en présence de Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances, ont permis à l’association d'accueillir et de féliciter PSA Peugeot Citroën et Adia, pour la continuité de leurs actions à ses côtés en faveur de la diversité, avec des emplois en CDI à la clé pour des jeunes diplômés sélectionnés au sein des minorités. Cette 3e édition a aussi accueilli  LIDL qui proposait des postes de responsabilité à de jeunes diplômés tentés par une carrière de manager dans la distribution (chefs de réseau, responsables et adjoints de magasins).
 
AFRICAGORA a aussi enregistré avec satisfaction la visite d'observation d’IBM, d’Alcatel, d’Eau de Paris, qui devraient rejoindre les partenaires de « Talents de la diversité », programme d’identification, de coaching, de parrainage et d’accompagnement vers l’emploi de diplômés (Bac 2 à Bac 7) issus des minorités ethniques, de familles défavorisés ou de quartiers en difficulté.
 
Toutefois, nous avons regretté l'absence à cette journée (durant laquelle plus de 200 diplômés issus des minorités ethniques s’étaient déplacés), des entreprises qui - il y a tout juste un an – signaient la Charte de la diversité initiée par l’Institut Montaigne présidé par Claude Bébear. Ces 40 groupes qui s’étaient engagés à ne pas pratiquer de discriminations ethniques, sexuelles ou territoriales à l’emploi, n'ont toujours pas accepté de soutenir et participer au programme « Talents de la diversité » et de participer aux carrefours emploi pour recruter leurs futurs cadres et dirigeants au sein d’un annuaire de plus de 750 diplômés Bac 4 à Bac 8 issus des minorités ou des quartiers défavorisés, formés dans les écoles de la République et au frais du contribuable.

[ Webdesign : Afrik.net ]